Intérieur Design

Astuces pour bien isoler son plafond

Astuces pour bien isoler son plafond

L’isolation du plafond, que ce soit une isolation phonique ou thermique, est une étape incontournable dans la construction comme dans la rénovation. L’isolation du plafond permet d’optimiser la performance énergétique de votre maison. Vous pouvez réaliser des économies en effectuant ces travaux. Et cela améliore votre confort de vie.

Pourquoi isoler son plafond ?

Le plus courant est l’isolation de la toiture et des murs, mais on a tendance à oublier qu’isoler le plafond permet à la fois la réduction de la déperdition de la chaleur et l’augmentation de l’isolation phonique. L’isolant retient la chaleur l’intérieur de votre maison en hiver. Et en été il fera office de barrière qui limitera la pénétration de la chaleur extérieure dans vos chambres. Si vous disposez d’un comble mal isoles et qui ne vous sert à rien, l’isolation du plafond est une très bonne alternative plus qu’à une isolation de la toiture. Avant d’entamer les travaux, une inspection post-isolation doit être faite. Cela vous permettra de voir si vous avez des problèmes d’humidité ou non. Si vous remarquez des anomalies, pensez à régler ce problème avant tout travail. Le projet d’isolation requiert une forte connaissance dans le domaine, il est donc fortement conseillé de céder le chantier à des professionnels. Ils ont les compétences requises pour choisir l’isolant et faire les installations.

Conseils à suivre pour réaliser les travaux

Vous pouvez suggérer aux professionnels de réaliser un faux plafond si vous le souhaitez. La réalisation d’un faux incorporera automatiquement un isolant entre le faux et le vrai. Vous avez aussi la possibilité d’installer une dalle décorative à base de polystyrène au plafond. Ces dalles disposent d’un bon pouvoir d’isolant. Pour un travail sur le plafond, pensez à garder une finition fine faite. Exiger l’excellence de la finition. Il ne doit y avoir aucune tête de vis qui ne soit pas recouverte, les plaques de plâtres doivent être jointoyées entre elles. Et l’ensemble des plâtres doit être lissé pour que le travail ne semble pas être fait à l’ava vite.

Vous devez aussi bien choisir les isolants que vous voulez pour votre plafond. Il existe différents types d’isolant pour plafond sur la marche, mais tous ne sont pas adaptés. Il vous faut donc vous renseigner auprès d’un professionnel. On peut citer les laines minérales (laine de verre ou laine de roche), le polystyrène expansé et le polyuréthane, comme étant le plus utilisé. La laine minérale permet un usage multiple. On peut la trouver chez le vendeur en vrac, en rouleau ou en panneaux. Si vous désirez la laine pour votre plafond, choisissez celui qui a une grande quantité d’air. C’est celui-là qui a le plus grand pouvoir d’isolant. Le polystyrène est un isolant synthétique que l’on peut acheter dans un magasin de bricolage sous forme de panneau. Il assure une étanchéité maximale. Le polyuréthane se présente sous forme de mousse expansive. Il vous permettra d’isoler un plafond.

Un plafond bien isoler ne vous apportera que des bénéfices. Par contre, il vous faudra investir du temps pour le faire. Cela va de la préparation jusqu’à la finition. Pour ce genre de travaux, penser à consulter un professionnel, il vous aidera dans les choix à faire que ce soit pour les matériaux à choisir ou à la manière d’y procéder. Il est plus judiciable que le travail soit fait par une personne compétente.

Si le bricolage est pour moi une passion, il m’a permis de déployer ma créativité et c’est ainsi que l’idée de créer ce blog m’est venue. Tout sur l’univers de la décoration et de l’aménagement d’intérieur m’intéresse. Voilà pourquoi, je tiens à vous partager mes petites inventions et découvertes ainsi que diverses astuces que j’ai testées pour rendre unique les projets de relooking d’intérieur et de DIY.