Intérieur Design

Pourquoi opter pour des faux plafonds ?

Pourquoi opter pour des faux plafonds ?

Le faux plafond est une sorte de revêtement fait de plâtre, de minéral, de laine de bois, de bois ou de métal, qui vise à cacher le plafond d’origine. Il présente de multiples utilités et de nombreux avantages. On le retrouve aussi bien dans une maison que dans un appartement, mais aussi dans un local de travail. Zoom sur ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Plusieurs utilités à la clé

Le faux plafond est une option envisagée par beaucoup de particuliers et de professionnels tant pour des travaux de rénovation que pour des travaux de construction. En effet, il se trouve être la solution à de nombreux problèmes. Déjà, un plafond placé à une hauteur conséquente du sol est responsable de fortes dépenses en plus de l’accroissement de l’empreinte énergétique du logement. Dans ce sens, le faux-plafond, évidemment placé plus bas, servira à réduire cet espace d’exposition et permettra de chauffer plus facilement la pièce. Il en va de même pour l’optimisation de l’isolation phonique. Au lieu d’être fixées au plafond d’origine, les suspentes du faux plafond seront vissées à l’ossature des murs. Il en résultera une réduction des bruits d’impact et des vibrations au parement de finition. Le faux plafond est également utilisé pour cacher les câblages ou les canalisations nouvellement installés pendant des travaux de rénovation. On fait également appel à lui dans le cas où le plafond d’origine serait abîmé et ferait tache dans le décor. Au moment de se lancer dans une pose de faux plafond, il est souvent nécessaire de faire appel à un professionnel. Pour cela, il est conseillé de prendre le temps de comparer plusieurs offres. Il sera ainsi possible de choisir le prestataire de service qui pourra effectuer les travaux dans les meilleures conditions. Pour avoir gratuitement jusqu’à 4 devis professionnels en Guyane, en Guadeloupe, à La Réunion ou en Martinique, visiter ce site.

Beaucoup d’avantages

Le faux plafond présente de nombreux avantages en plus de la résolution des problèmes liés à son installation. Pour commencer, on note son aspect décoratif indéniable. Il est en effet possible de choisir sa couleur par rapport au style général de la pièce pour que tout soit harmonisé. Par la même occasion, il pourra être intégré de spots lumineux, de leds ou d’halogènes pour apporter plus de convivialité. D’ailleurs, pendant les travaux de rénovation ou de construction, il sera possible de jouer sur les caractéristiques du faux plafond (hauteur, volume et couleur) pour joliment et originalement délimiter les pièces de la maison. Il s’agit d’un accessoire par excellence qui pourra faire toute la différence sur le design d’un habitat. Remarquons que le faux plafond peut être adapté à tous les styles, c’est pourquoi il est de plus en plus utilisé que ce soit à la maison ou dans les bureaux. Par ailleurs, aux mains d’un professionnel, la mise en place d’un faux plafond se fera très rapidement. Il sera en mesure d’exécuter les finitions de telle sorte que le travail soit impeccable. Remarquons qu’en plus de tout cela, il existe des modèles de faux plafonds bon marché et dont l’installation ne coûte pas cher. En contrebalançant avec la facture en énergie qui baissera du fait de l’optimisation de l’isolation, la mise en place d’un faux plafond constitue une affaire à grande marge de bénéfice.

Une large gamme de choixdevis-pose-plafond

Les faux plafonds existent en plusieurs types ce qui permettra au maître d’ouvrage de bien choisir. D’ailleurs, ces types seront déterminants pour évaluer le budget à consacrer aux travaux. Selon le mode d’installation, le faux plafond peut être soit tendu, soit suspendu. Le premier type est formé d’un velum qui est une toile thermoplastique tendue entre les murs. Il est particulièrement adapté aux intérieurs modernes et nécessite une mise en place très délicate. Son prix moyen se situe entre 60 et 90 euros par m². Le faux plafond suspendu, lui, se raccroche à des suspentes et des fourrures. Il est idéal pour des travaux de rénovation. Le faux plafond peut également être fixe ou démontable. Généralement, il se choisit fixe pour les pièces humides de la maison, notamment la salle de bains et est fait avec du plâtre. L’option démontable s’installe aussi bien sur du béton, de l’acier ou du bois. Il peut être fabriqué à partir de plâtre, de PVC ou de lambris de bois. Le PVC est généralement choisi pour parfaire le faux plafond d’une cuisine de par sa propriété facilement lavable. Par ailleurs, il est possible de le choisir en imitation de bois, de pierre, de pastels ou de couleurs. Le faux plafond en métal coûte un peu plus cher (entre 150 et 260 euros le m²), mais est idéal pour faire transcrire un style industriel et original dans une pièce.

Si le bricolage est pour moi une passion, il m’a permis de déployer ma créativité et c’est ainsi que l’idée de créer ce blog m’est venue. Tout sur l’univers de la décoration et de l’aménagement d’intérieur m’intéresse. Voilà pourquoi, je tiens à vous partager mes petites inventions et découvertes ainsi que diverses astuces que j’ai testées pour rendre unique les projets de relooking d’intérieur et de DIY.